À bâtons rompus_La crise, la dette : une arnaque !

30 Jun

Qui n’a pas entendu cette ritournelle au ras des pâquerettes dans son entourage pour clore tout débat définitivement avant même qu’il ne commence sur nos amis les Américains : “Si les Américains n’étaient pas venus en 1945, nous parlerions allemand”…
(Celui qui ose placer ci-dessous le YouTube ou le Dailymotion de Michel Sardou y relatif, risque d’être exclu, bloqué… ou pire…, selon mon humeur) !

Peut-être que nous parlerions plus vraisemblablement russe, car si je ne remets aucunement en cause le débarquement allié en Normandie, dont les Normands d’ailleurs se souviennent encore, dont les villes normandes ont d’ailleurs gardé le souvenir, sans oublier les femmes normandes violées (et celles des autres régions aussi), par nos très aimables libérateurs… (à ce sujet, ma défunte mère me disait souvent que les troupes allemandes occupantes étaient respectueuses, bien encadrées et très classe, tandis que les américains et les anglais étaient des sagouins crapuleux qui agissaient en conquérants, violaient, pillaient, rançonnaient…, comme des cowboys “génocidant” les amérindiens)… de plus, les américains “libérateurs” avaient déjà préparé une nouvelle monnaie pour la France, à laquelle nous avons échappé uniquement par le courage d’un Charles de Gaulle !

Donc les gentils GI nous ont libérés (en faisant comme à chaque fois qu’ils apportent la démocratie quelque part) en bombardant, en pillant et en violant… et les viols furent particulièrement terribles en Allemagne.
D’ailleurs, les Russes n’étaient pas en reste (mais les Russes, ce sont des vilains et des horribles, d’ailleurs c’était déjà la faute à Poutine) puisque la Gazette de l’armée rouge expliquait noir sur blanc aux soldats popov qu’après l’effort : le réconfort et qu’ils pouvaient se servir à volonté.

Alors oui les Américains nous ont officiellement “libérés”… et oui ils ont aussi essayé d’occuper politiquement, militairement et économiquement l’Europe.
Ce ne fut pas tant une libération de l’Europe qu’une forme d’annexion soft, fût-elle habillée sous des atours séduisants.
Le combat des présidents français fut de tous les instants pour tenter de limiter et d’endiguer au mieux la toute-puissance américaine.
Charles de Gaulle fut clairvoyant en boutant les américains et leur grand “machin” qu’est l’OTAN, hors de France… et il fut dès-lors considéré comme “à abattre”…
L’affaire fut rondement menée par la création soi-disant spontanée de la révolution étudiante de mai 1968 menée par un agitateur pro-américain ; Cohn Benditt…
Cela a tellement bien fonctionné que cette méthode fut améliorée au gré de la création d’autres “révolutions” dans tous les pays qui gênaient nos “libérateurs” américains…

Le dernier président français fut Jacques Chirac…, oui, que l’on aime ou pas Chirac, que l’on critique ou pas son bilan, Chirac fut le dernier président français capable de tenir tête aux États-Unis d’Amérique, avec brio, intelligence et sagesse.

L’histoire, écrite par le vainqueur, oublie vite certains aspects passés sous silence.
Pourtant, souvenez-vous de 2003. Souvenez-vous de la position morale de la France.

Souvenez-vous de la posture de notre pays, seul, face aux États-Unis et à leurs mensonges sur les armes de destruction massive en Irak.
Souvenez-vous du discours de De Villepin que “Sarko l’américain” voudra pendre à un croc de boucher quelques années après.
Souvenez-vous de ce que disait la voix de la raison française : “On n’apporte pas la démocratie par les armes. On n’attaque pas un pays sous des prétextes mensongers. Vous allez destabiliser toute une région, amplifier le terrorisme au lieu de l’éradiquer, vous allez mettre en danger les minorités religieuses, vous allez faire plus de morts encore, vous allez ruiner des pays entiers, vous allez massacrer un peuple… et cela ne se fera pas avec l’accord de la France. La France ne sera pas complice de ce massacre”….

Les États-Unis ont puni la France effectivement.
Nous n’avons pas signé de contrats, pas vendu d’avions de guerre sous Chirac…, mais…, la France était grande.

Mitterrand, François, le président pendant 14 ans !
Voilà ce qu’il déclarait à propos des Américains, méditez ces déclarations pour celles et ceux qui ne les connaissaient pas : “La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort… apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort”…

Sarkozy l’américain assumé et Hollande le capitulard !
Sarkozy fut l’artisan parfaitement assumé de l’alignement de la France sur Washington., un alignement total, un alignement complet, unilatéral : retour dans le commandement intégré de l’OTAN, soumission politique, internationale et économique aux intérêts économiques américains avec un épisode peu connu mais pourtant révélateur, puisque Sarkozy, alors ministre de l’Économie, vendra plusieurs centaines de tonnes d’or de la Banque de France à un prix très bas afin de faire baisser les cours de l’or qui commençaient à frémir pour être “agréable” à nos “partenaires” d’outre-Atlantique, entraînant une perte financière colossale pour notre pays (à noter qu’à l’époque, Chirac était encore président, mais un président affaibli et malade)…

Puis vint Hollande…
Oui, voilà…, bon ben Hollande, il fait le canard, comme si de rien n’était…, alors que tout le monde sait le rôle abject joué par les USA dans le monde, les pressions, les chantages, les menaces que ce pays utilise pour maintenir son hégémonie à tout prix.

Je pense que les USA ont compris qu’il était moins coûteux d’acheter des dirigeants (par milliards “quand même”, pour paraphraser Valls qui a tourné casaque, l’ami des Palestiniens devenant l’ami absolu de la cause Juive)… plutôt que s’engager dans des guerres qui coûtent bien plus encore !
Ainsi l’Amérique peut (avec l’appui de son amitié indéfectible pour un certain pays du Moyen-Orient qui dépêche son ambassadeur permanent pour expliquer comment ça marche et ou sera planqué le magot) organiser sa conquête du monde suivant le concept stratégique de “guerre de civilisation” afin que tout le monde se ruine et se massacre sous le principe de diviser pour régner…
Expliqué sous cet angle… et tout devient clair, que ce soit la rage de parvenir au pouvoir que celle de s’y maintenir tout en acceptant absolument toutes les volontés de l’Oncle-Sam…

Il est temps, grand temps que vous vous posiez des questions… et de vraies questions… ainsi que sur le rôle de nos élites dans notre abandon de souveraineté, qui comprend également notre asservissement aux banques, au point de faire revoter (en interne entre élites) les pays qui ont refusé la Constitution Européenne qui visait avant tout à obliger les pays membres a ne plus battre leur monnaie ni a créer leur monnaie… mais à emprunter aux banques… et à supprimer petit à petit (sous prétexte de lutte contre le terrorisme) la monnaie scripturale par la monnaie virtuelle qui ne repose plus sur les actifs d’or, ni sur rien d’autre que “la confiance” qui se délite au fur et à mesure qu’on s’appauvrit !.

Nos dirigeants sont en tout point au mieux des capitulards pétochards ou au pire des collaborateurs vendus…
Je ne suis donc pas du tout un antiaméricain primaire…, j’affirme néanmoins haut et fort que la France ne doit pas avoir peur de prendre son destin en main et que notre pays n’est jamais aussi grand que quand il est indépendant.
Il est pourtant sans doute déjà trop tard, préparez-vous au pire…

Voici ce qu’est réellement l’importance de la “dette” américaine qui ne sera JAMAIS remboursée…, comparez avec la dette grecque qui est insignifiante en comparaison et demandez vous pourquoi on pousse la Grèce à la ruine !

Merci à : gatsbyonline

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: